KEIRA KNIGHTLEY                   magnificient.free.fr  
votre source française sur l'actrice anglaise Keira Knightley

Tout m’énerve, vraiment tout ! Je suis une vraie soupe-au-lait. En réalité, je me suis interdit de lire les journaux parce que la façon dont ils écrivent me rend furieuse. Si j’ai besoin d’une opinion, je lis juste cette rubrique dans le journal. Je n’en veux absolument pas quand j’ai envie de connaitre des faits. Ca me met hors de moi.
• Un jour, il y a très longtemps, j’attendais sur une quai de la gare Waterloo avec ma mère, quand un type c’est approché et m’a demandé si je voulais sortir avec lui. Je lui ai répondu : ‘J’ai 13ans’. Le pauvre homme ! Je veux dire, je me sens désolée pour lui maintenant. Il était très gentil et n’avait juste pas réalisé que j’avais 13ans, parce que je paraissais plus âgée. Il n’a probablement plus jamais parlé à une femme et est parti directement en thérapie !
• C’est génial de devenir le nouveau visage de Chanel. En revanche, si je suis un jour à court de parfum, je devrai me confronter à ma propre image dans la boutique où je l’achèterai. Ça doit être embarrassant, non ? Je préfère avoir mes réserves!
• J’aime les photos quand elles signifient quelque chose au-delà de l’image elle-même.

• J’adore Paris, m’asseoir à la terrasse d’un café, manger des rillettes avec un verre de vin rouge et regarder passer les gens, juste pour le plaisir. Paris a un éclairage absolument parfait ! La façon dont laquelle la Seine resplendit la nuit, avec les ponts tout eclairés, j’adore.
• Je ne cherche pas spécialement à m’inspirer de quelqu’un. Je n’en vois pas l’utilité. Je ne souhaite pas avoir la carrière de quelqu’un d’autre. Je suis très heureuse à essayer de découvrir chaque chose par moi-même.
• Rien de bon ne vient après avoir pointer le doigt sur quelqu’un qui est naturellement mince et non malade. Blamer une personne pour les problèmes de santé de quelqu’un d’autre, ou dire qu’une maladie mentale est de leur faute est ridicule ! Ce n’est pas traiter la maladie, et les gens avec elle, avec le respect qui leur est dû.
Internet me déprime. Une lettre écrite est quelque chose d’incroyable. En partie parce que des mains l’ont touchée. Vous pouvez sentir l’émotion à travers l’écriture. Je ne suis jamais allée sur MySpace, je n’ai aucune idée de ce que c’est. Je n’utilise pas le net.
• Je me sens un peu garçon manqué, c’est certainement pour cela que je ne marche pas très bien avec des talons aiguille.
• Nous sommes tous des amateurs de cinéma, vous savez. Oublier le fait que vous êtes acteur, j’aime observer des films. J’adore vraiment. C’est ce que j’aime faire, comme passe-temps. Je trouve tout cela fascinant, de même pour mes parents, ils vont beaucoup au cinéma.
• Un gars à l’aéroport est venu vers moi et a dit ‘Puis-je vous embrasser?‘ Je l’ai laisse faire.
• Ça me fait peur, parce que le cinéma a toujours été mon sauveur à l’école ; si quelque chose tournait mal, je pouvais me dire « Oh, mais je pourrais faire ça! » Mais maintenant c’est la seule chose que je fais. Il m’arrive de me demander ce qui se passerait si ça allait mal, et qui serait alors mon sauveur. C’est un peu effrayant.