KEIRA KNIGHTLEY                   magnificient.free.fr  
votre source française sur l'actrice anglaise Keira Knightley
  03 Juil 2018         Posté par Marine

Bonjour à tous,

• Le magazine Elle a consacré un article sur ses pronostics pour les prochains nominés aux Oscars 2019. Le film Colette a été évoqué par le magazine. Je vous ai traduit le passage :

ALERTE ROUGE ! Keira Knightley dans un film d’époque ! ALERTE ROUGE !
La star de grands classiques comme Atonement, Orgueil & Préjugés et Anna Karérine y revient encore, cette fois durant la Belle Epoque. Dans ce joyeux et férocement féministe biopic d’une auteure nominée du prix Nobel de littérature, Sidonie-Gabrielle Colette, Knightley joue le rôle-titre avec son aplomb habituel, retraçant l’aventure d’une auteure qui a du se battre pour sa visibilité quand son mari recevait injustement le crédit de son travail. Un succès au Sundance Film festival, ce sera un des films marquants de cet automne.

• Keira a été interviewée par l’association Made By Dyslexia, une association britannique aidant les personnes dyslexiques. L’actrice a notamment révélé qu’elle était première de sa classe jusqu’à ses 5 ans, avant de réaliser que si elle lisait si bien les livres devant ses camarades, c’était seulement parce que sa mère les lui avait lus avant et qu’elle les mémorisait. Elle est donc passée ensuite dernière de sa classe. Son frère est également atteint de dyslexie. Son professeur a alors conseillé à ses parents de la motiver avec une bonne raison (la technique de la carotte). Pour Keira, il s’agissait d’être actrice : ses parents et ses professeurs ne la laissaient jouer que si ses notes étaient stables ou progressaient. Elle était très douée pour la création écrite donc ses professeurs divisaient sa note en deux : une note créative et l’orthographe. Cela lui a permis de comprendre qu’elle était douée même si son écriture était affreuse. Pour elle, l’important est de ne pas briser la confiance des enfants car s’ils se croient stupides, ils perdront cette confiance en eux.
Keira dit qu’elle est une lectrice lente et que son écriture est affreuse. Si on lui donnait une page de dialogue à l’instant, elle le lirait très lentement avant d’en comprendre le sens. Quand elle est en tournage, si on lui donne une scène réécrite quelques minutes avant de la jouer, sa performance ne sera pas bonne. Par contre, si on lui donne la veille une scène réécrite, elle l’étudiera pendant la nuit pour la jouer correctement le lendemain.
Elle se sent chanceuse d’avoir pu être diagnostiquée si tôt, à l’âge de 6 ans. Elle aimerait que les enseignants et les gens soient habitués à être avec des dyslexiques pour les aider. L’imagination est la clé de tout selon Keira.

Je trouve cette interview très belle car on sent que Keira se livre sur un aspect de sa vie qui n’est pas facile à vivre tous les jours. Malheureusement, la dyslexie est encore peu abordée aujourd’hui même dans l’espace public.

Comme tous les ans maintenant, je pars un mois en stage dans le Sud sans savoir si une connexion Internet sera disponible. Il y a donc de fortes chances que le site ne soit pas mis à jour. Par contre, le Twitter le sera au maximum !
Keira a été vue en vacances en Italie, je ne pense pas que nous aurons beaucoup de ses nouvelles.
A très bientôt !