01 . INDEX       02 . KEIRA       03 . GALERIE PHOTOS       04 . SITE   

  WELCOME !

Bienvenue sur Magnificient, votre source française sur l'actrice britannique Keira Knightley. Vous avez pu la découvrir dans Pirates des Caraïbes, Orgueil & Préjugés, Anna Karérine ou The Imitation Game. Vous la verrez prochainement au cinéma dans le biopic Colette, dans le drame historique The Aftermath et dans la comédie romantique Berlin, I Love You. Très bonne visite sur le site, Votre Webmiss Marine // //
  DERNIÈRES NEWS

Hommage à Karl Lagarfeld et press junket de The Aftermath
Press Junket et avant-première de The Aftermath à Londres
Campagne pour High Jewelry de Chanel
Vidéos promotionnelles de The Aftermath : Audience The Duchess

19
Fév 2019


Bonsoir à tous,

• Comme vous le savez déjà sûrement, Karl Lagarfeld nous a quitté ce matin. Icône de la marque Chanel, il avait pris de multiples photos de Keira pour la marque et avait même fabriqué sa robe de mariage. Le créateur de mode et l’actrice s’entendaient très bien et Karl n’a cessé de confier à Keira de plus en plus de campagne publicitaire. Keira a publié un court communiqué à l’annonce de sa mort.

« Karl était une légende à la fois en tant qu’homme et créateur. Il sera énormément regretté, c’est une grande perte. »

• Keira a continué les interviews aujourd’hui avec Jason Clarke comme l’ont prouvé plusieurs journalistes sur les réseaux sociaux. Une des interviews sera d’ailleurs visible dans Téléloisirs dans les prochains jours.


Apparitions Publiques > 2019 > Press Junket de The Aftermath

N’oubliez pas de regarder régulièrement l’album de l’avant-première de The Aftermath que j’enrichis dès que je peux. J’ai également ajouté une image à la press junket d’hier.


Apparitions Publiques > 2019 > Press Junket de The Aftermath

Je vous propose également deux vidéos de l’avant-première ; la première parle du manque de sommeil de Keira sur le tournage de The Aftermath à cause de sa fille ce qui a été un bénéfice pour pleurer facilement et la seconde traite de l’intérêt de Keira pour la reconstruction de l’Allemagne après la Seconde Guerre mondiale.

A très bientôt !

//   Article rédigé par Marine  //
18
Fév 2019


Bonjour à tous,

Keira, Alexander Skarsgård et Jason Clarke ont assuré la promotion de The Aftermath aujourd’hui, avant l’avant-première de ce soir. Deux premières images de Keira sont dans la galerie. L’actrice porte une robe noire Huishan Zhang.


Apparitions Publiques > 2019 > Press Junket de The Aftermath

Une première interview est disponible ci-dessous : Keira y parle, entre autres, de la Seconde Guerre mondiale, la décrivant comme une de ses périodes historiques favorites et celle qu’elle a le plus interprétée.

Un nouveau clip est également en ligne. Rachael (jouée par Keira) y soigne Lufbert (interprété par Alexander Skarsgård). J’aime beaucoup la photographie du film.

Keira vient d’arriver à l’avant-première, voici les premières images. Elle porte une très belle robe noire à volants Chanel de 2004. Sa coiffure est superbe.


Apparitions Publiques > 2019 > Avant-première de The Aftermath à Londres


//   Article rédigé par Marine  //
29
Jan 2019


Bonsoir à tous,

• Je viens d’ajouter une nouvelle image de Keira lors de sa venue à Paris pour la tournée d’interview.


Apparitions Publiques > 2019 > Press Junket à Paris

• J’ai également ajouté un still de Keira dans le film Berlin, I Love You. On peut la voir au refuge où elle trouve Nizar, un jeune immigré.


Films > Berlin, I Love You > Stills

• Hier soir a eu lieu l’avant-première d’Official Secrets au Sundance Film Festival. Malheureusement, Keira n’était pas présente, la promotion étant assurée par Gavin Hood le réalisateur. Le public a extrêmement bien accueilli le film, avec une standing ovation à la fin de la projection. Les premières critiques arrivent, je vous ai traduis celle de Screen Daily en ne choisissant que les passages traitant de la performance de Keira pour ne pas livrer trop de spoilers.

Keira Knightley est convaincante en tant que Katharine Gun, une employée des services britanniques qui a fait fuiter en 2003 un document sensible en espérant empêcher son pays d’envahir l’Irak, une décision qui n’a pas empêché la guerre mais l’a fait emprisonner. (…) Knightley se montre dur comme l’acier dans la peau de Gun, donnant au personnage une rage juste lorsqu’elle refuse de rester assise tandis que son gouvernement conspire pour faire du chantage aux autres pays dans le but de provoquer la guerre. L’actrice nominée aux Oscars nous laisse observer la loyauté torturée de Gun : d’un côté, elle veut protéger son mari vulnérable mais elle doit aussi écouter sa conscience, qui lui dit que cette invasion est moralement mauvaise. Knightley a quelques moments d’émotion intense, mais la plus grande partie de sa rage brûle à petit feu, ce qui la rend encore plus résonnante…

A très bientôt !

//   Article rédigé par Marine  //
12
Jan 2019


Bonjour à tous,

Je vous propose aujourd’hui une autre vidéo de l’interview de Keira pour la BBC 1 qui revient sur sa carrière. Elle y parle de ses collaborations avec Joe Wright. Depuis ses 8 ans, elle était obsédée par Orgueil & Préjugés et a adoré tourner le film, surtout ses scènes avec Matthew MacFadyen. Pour Atonement, elle explique avoir pas mal fait la fête avec l’équipe car ils étaient tous logés dans une maison loin de tout. Elle complimente d’ailleurs ses partenaires Saoirse Ronan et James McAvoy. Pour Anna Karérine, elle dit ne pas s’être amusée à cause de la fin et surtout parce que c’est un personnage torturé et très malheureux ce qui était lourd à faire. La vidéo se trouve ci-dessous.

J’ai également rajouté plus d’une trentaine d’images de Keira à l’avant-première parisienne. Je remercie Keira Knightley FR pour m’avoir autorisée à prendre ses images. Les spectateurs sont ressortis de l’avant-première enchantés par le film !


Apparitions Publiques > 2019 > Avant-première de Colette à Paris

Les reviews sont également très positives en Angleterre. Pour The Independant, « Knightley excelle dans le rôle titre » tandis que pour The Guardian, « Knightley et West ont une alchimie formidable ». Je vous encourage à lire également l’article belge de l’Echo qui a écrit une très bonne critique sur le film.
Et n’oubliez pas que Keira sera dans 50min Inside dans un peu plus d’une heure !
A très bientôt

//   Article rédigé par Marine  //
10
Jan 2019


Bonjour à tous,

• Keira est à Paris et elle a réalisé des interviews pour différents journaux tout au long de la journée, notamment pour 20 Minutes et Télématin. Les journalistes sont unanimes sur son élégance et sa gentillesse. Les premières images sont dans la galerie.


Apparitions Publiques > 2019 > Press Junket à Paris

Le magazine 50min Inside consacrera le portrait de la semaine à Keira : en entretien avec Nikos Aliagas, elle y parlera de 5 moments de sa vie choisis. Ce sera samedi dès 17h50 sur TF1. Comme d’habitude, le présentateur a pris un portrait de son invitée, que vous pouvez retrouver dans la galerie.


Photoshoot > Nikos Aliagas

• Keira a assisté à l’avant-première de Colette ce soir avec Wash Westmoreland dans une très belle robe Chanel. Elle a signé des autographes avant de présenter le film. Les photos arrivent dès demain, en attendant, vous pouvez voir une vidéo ci-dessous.


Apparitions Publiques > 2019 > Avant-première de Colette à Paris

L’article sera mis à jour au fur et à mesure 😀

//   Article rédigé par Marine  //
29
Déc 2018


Bonsoir à tous,

Je viens de terminer la traduction de l’interview pour Style magazine, réalisée par Scarlett Curtis. Elle revient assez longuement sur le parcours de Keira et c’est très intéressant. La traduction a été réalisée par mes soins, merci de me créditer si vous la prenez.

« J’avais huit ans quand j’ai rencontré Keira Knightley pour la première fois, sur le tournage de Love Actually en 2002. Alors que certains se souvienne d’elle en tant que Juliette portant un chapeau bizarre, nos différents rôles dans le film nous a placé dans une situation parfaite pour devenir amies. Mon père, Richard Curtis, qui dirigeait le film, m’a proposé de jouer un ange ou un homard – j’ai fini par accepter le rôle du « second homard » dans une reconstitution de la Nativité, à la condition que je rencontre Keira. Je l’avais vue dans Joue-la Comme Beckham, elle avait 18 ans et elle était tout ce que je voulais être. Lorsque Keira avait des tresses, je voulais des tresses, quand elle a eu de l’acné, je me languissais d’éclore.
Ma famille pense qu’elle est une des personnes les plus gentilles au monde. Elle fait la vaisselle après le brunch, elle apporte toujours du vin et elle dit oui à toutes les demandes folles de mes parents pour le Comic Relief (mon père et ma mère, la productrice Emma Freud, aident à gérer la fondation) – plus récemment, reprendre le rôle de Juliet dans Love Actually Red Nose Day l’année dernière.
Quinze ans auparavant, Keira est venue dîner et quand nous lui avons demandé sur quoi elle travaillait, elle a roulé les yeux et a dit « Oh, un petit film sur des pirates ». Deux mois plus tard, elle marchait sur le tapis rouge à la première de Pirates des Caraïbes, qui est devenu une franchise milliardaire (en tant qu’héroïne Elizabeth Swann, elle est apparue dans trois films de plus). L’attention substantielle de la presse a changé sa vie à jamais. « Je me rappelle me réveiller un matin avec dix hommes devant ma porte et ils ne l’ont pas quittée pendant 5 ans, déclare-t-elle. »
Aujourd’hui, nous sommes ici pour son dernier film, Colette, un biopic magnifique, hilarant et choquant sur l’auteure française du début du XXe siècle, dans lequel Keira, maintenant 33 ans, joue le rôle titre. Nous sommes cachées dans une pièce au Soho hotel et elle porte un jean et un tee-shirt. Après s’être jetée sur le canapé, elle commande un café noir. « Colette est moralement un peu ambigüe, mais j’aime ça, dit-elle. Je pensais que c’était une chance de jouer quelqu’un qui est réel dans toute sa complexité. »
Bien que je n’ai jamais vu Keira porter autre chose qu’un jean et un tee-shirt dans la vie quotidienne, son amour des corsets est évident sur grand écran dans les films qui ont défini sa carrière : la franchise Pirates des Caraïbes, The Duchess, Anna Karérine et Orgueil & Préjugés, pour lequel elle a été nominée en tant que Meilleure Actrice aux Oscars en 2006 (elle a aussi eu une nomination pour son second rôle en 2015 pour The Imitation Game). « Le thème dans une grande partie de mon travail a été une espèce de féminité mise en cage, répond-elle. C’est plus extrême quand c’est un film d’époque. [Le corset] est littéralement une cage pour les corps féminins et c’était ce que la société faisait à ces femmes ».
« Une féminité en cage » est la description parfaite de la manière dont cette actrice adolescente de Teddington a été entraînée dans le tourbillon de Hollywood. Ses parents, la scénariste Sharman Macdonald et le comédien Will Knightley, ont commencé à l’emmener aux auditions pendant les vacances d’été à ses 6 ans. « Je ne me rappelle même pas d’avoir voulu être autre chose qu’actrice, dit-elle. » Elle a eu de petits rôles à la télévision puis dans un film d’horreur, The Hole, en 2001 avant Joue-Là comme Beckham, la comédie britannique sur des adolescentes jouant au football, la catapultant sous les feux de la rampe à 17 ans. A 23 ans, elle était la deuxième femme la mieux payée à Hollywood.
Rien n’aurait pu préparer Keira aux années de surveillance et de contrôle qui suivirent. Elle est sortie avec les acteurs Jamie Dornan (2003-2005) et Rupert Friend (2005-2011) au plus grand plaisir des paparazzis. Des rumeurs sur des troubles alimentaires ont circulé dans les tabloïds.
« C’était intense et solitaire, déclare-t-elle. S’il y a un appareil photo à une soirée, je ne pense pas que c’est une fête donc je n’ai jamais été intéressée d’être sur le devant de la scène. Je voulais toujours être première de la classe, être parfaite et j’ai toujours pensé que je pouvais rendre la célébrité juste. J’ai essayé de prendre 3kg mais après les gens disent que vous avez de la cellulite, puis 3kg de moins et vous êtes anorexique et causez la mort des gens. C’était juste trop. Mais dans un sens, je pense que j’ai été chanceuse de reconnaître que tout ça était juste insensé. »
Sa famille et ses amis voulaient qu’elle abandonne tout. « J’y ai vraiment pensé, admet-elle. Particulièrement quand j’ai craqué. » En octobre, Keira a révélé qu’elle avait été diagnostiquée d’un syndrome de stress post-traumatique quand elle avait 22 ans, conséquence de sa notoriété soudaine. ‘J’ai eu des PTSD et des attaques de panique, déclare-t-elle. Je n’ai vraiment pas pu travailler pendant un an et je ne savais pas si ça allait s’arrêter un jour. J’ai un entourage super solide et je les remercie vraiment pour ça. Ma famille et mon petit groupe d’amis proches m’ont juste enveloppée. Et je pense que, sans eux, ça aurait été une histoire complètement différente. Je savais que j’avais toujours quelqu’un pour me faire un câlin sans rien attendre en retour. A la fin, je ne voulais pas qu’ils [les médias et les paparazzis] gagnent. La seule chose que je voulais faire c’était des films. »
La vie de Keira depuis cette période déprimante a été faite de films artistiquement choisis et de vie méticuleusement privée. Sa vingtaine sauvage n’a jamais été documentée. « Pendant 5 ans je sortais tout le temps, confie-t-elle. J’ai réussi à trouver un brillant groupe d’amis qui étaient très privés, mais nous étions toujours sortis. La nuit était le jour et le jour était la nuit, sauf quand je tournais. » Puis, en 2011, elle commence à sortir avec le musicien James Righton, 35 ans – le chanteur et l’interprète principal des Klaxons – et deux ans plus tard, ils sont mariés lors d’une cérémonie discrète dans le Sud de la France, avec Keira portant une veste Chanel faite pour elle par Karl Lagarfeld (elle a été le visage du parfum Coco Mademoiselle depuis 2007 et est désormais aussi le visage de la collection de bijoux Coco Crush). La fille du couple, Edie, est née en 2015. « Je n’avais jamais été particulièrement maternelle mais j’ai toujours su que je voulais connaître ça, dit-elle. Ca fait partie de la vie. Je veux connaître autant d’expériences que possible. »
Sa vie désormais, chez elle à East London, inclut des jouets Playmobils – « Edie ne les aime pas mais moi si. C’est en réalité moi qui joue avec » – et beaucoup de paillettes. « Le petit-déjeuner est un moment collant, donc j’ai une table qui est littéralement recouvert de paillettes, déclare-t-elle. James se lève généralement d’abord pour faire le petit-déjeuner car mon travail est de mettre Edie au lit. »
Est-ce que ses jours de fêtes lui manque ? « Ca me manque vraiment de sortir, avoue-t-elle. J’adorais ça. Je ressentais vraiment qu’une grande partie de moi-même était de danser jusqu’à six heures du matin la plupart des nuits, sauf si je tournais. C’est un changement difficile pour n’importe quel couple d’avoir un enfant. Je ne pense pas que nous aurions pu survivre physiquement si longtemps si nous avions continué à cette allure, mais ça reste un grand changement. Je pense que la première année nous avons essayé de nous convaincre qu’on pourrait continuer à avoir cette vie mais c’est impossible – pas en étant les parents que nous voulons être. »
Righton est sans doute l’homme le plus charmant que j’ai rencontré. Même Keira admet qu’il est presque parfait. « Je suis le principal gagne-pain mais on essaie vraiment d’être parent à 50/50, admet-elle. Il est un père merveilleux et a majoritairement mis sa vie entre parenthèses. Il est sur chaque tournage pour s’occuper d’Edie et il prend ses affaires avec nous pour qu’il enregistre. Nous avons été à une déchetterie récemment et elle m’a dit « Est-ce que tu travailles maman ? » J’ai réalisé qu’elle me voyait principalement à l’arrière des plateaux de tournage, donc je ne sais pas ce qu’elle croit que je fais mais elle pense vraiment que je travaille dans une caravane sur un parking. » Pendant les minutes informelles de notre interview, je saisis l’opportunité de m’excuser encore une fois pour la fois où j’ai tenu éveillé Keira, James et Edie, sans le faire exprès jusqu’à 2h du matin, en buvant avec des amis dans la pièce d’à côté. « Le bébé était réveillé de toute façon. J’aurais du venir vous rejoindre, rit-elle. »
Quand je pose des questions à Keira sur son contrat de beauté avec Chanel, un des plus longs dans l’industrie, elle glousse. « La mode ne m’a jamais intéressée, ce qui est très confus a propos de toute cette période, parce que ça e m’intéresse absolument pas, déclare-t-elle. Mais j’ai toujours aimé tout ce que j’ai porté quand je l’ai fait. Je ne vais probablement pas être sexy de nouveau. J’ai eu une période quand j’avais 21 ou 22 ans de porter tout ce qui était moulant ou très court et je pense qu’il y a un moment où on se dit « Je veux afficher ma sexualité » mais je ne me sens plus comme ça désormais. »
Pour préparer le rôle de Colette, elle a lu tous les romans de l’auteure ainsi que sa biographie. « C’est la recherche que j’aime vraiment, dit-elle. J’ai quitté l’école à 16 ans donc je pense que c’est une manière de m’éduquer. J’ai une puce à l’oreille – et ça peut vraiment être une force conductrice quand ça veut en être une. J’ai vu Colette en tant que politique, et j’ai vu beaucoup de mes films comme très féministes mais personne ne le relevait. C’est une époque où les gens cherchent du sens. Subitement, tout est politique de nouveau. C’est bien. Il y a dix ans, il n’y avait aucun lien entre le travail et la sphère politique et cela m’a toujours paru bizarre, parce que mes parents viennent des années 1970, du théâtre de gauche où toute la créativité avait un but politique. »
Colette est l’un des quatre films dans lequel Keira joue dans les prochains mois. Elle est déjà en promotion pour Casse-Noisette et les Quatre Royaumes de Disney et en mars, elle sera aux côtés d’Alexander Skarsgard pour le drame se déroulant après la Seconde Guerre mondiale, The Aftermath, suivi par le film romantique Berlin, I Love You avec Helen Mirren, et Official Secrets, un thriller sur l’histoire d’une lanceuse d’alerte à l’ONU.
Alors que j’éteins l’enregistreur, je veux demander à Keira de venir boire un verre au pub du coin de la rue mais je me souviens qu’elle est en promotion et qu’elle ne peut certainement pas la louper. Quand je lui demande ce qu’elle fait après, elle rit et me répond succinctement « Parler ! » Elle va directement à une autre interview. « Je parle tellement Scarlett. Je veux juste la fermer.« 

• Je viens de rajouter les premières images de Keira au Graham Norton Show qui sera diffusé le 31 décembre prochain. Keira porte une tenue entièrement signée Yves Saint Laurent. N’oubliez pas les extraits que j’ai ajoutés dans l’article juste en dessous.


Apparitions Publiques > 2018 > The Graham Norton Show

A très bientôt !

//   Article rédigé par Marine  //