Bienvenue sur Magnificient, votre source française sur l'actrice anglaise Keira Knightley. Vous avez pu la voir Orgueil & Préjugés et The Imitation Game, qui lui ont valu deux nominations aux Oscars mais aussi dans Pirates des Caraïbes et dans The Duchess. Vous la découvrirez prochainement dans un biopic consacré à l'auteur Colette et dans The Aftermath, un drame se déroulant à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Bonne visite sur le site. Marine.
INFORMATIONS
Webmiss : Marine
Version : #23 ft. Harper's Bazaar
Design : Obsession27
Codage : Obsession27
Ouverture : 12 avril 2010

AGENDA
18 Février : Cérémonie de BAFTA Awards.
26 Février : Nouveau spot publicitaire de Chanel pour Coco Mademoiselle Intense.
12 Mars : Tournage de Official Secrets en Angleterre.

PROJETS
The Aftermath

Rôle : Rachael Morgan
Statut : Post-Production
Sortie : 2018
Rachael Morgan arrive à Hambourg en 1946 pour apprendre que son mari partagera leur maison avec les précédents propriétaires, un veuf allemand et sa troublante fille.
Photos - Trailer - Fiche

Colette

Rôle : Colette
Statut : Post-Production
Sortie : 21 Septembre 2018 (USA)
Biopic de l'écrivain Colette, connue pour ses extravagances et ses romans tels que Chéri et Gigi.
Photos - Trailer - Fiche

Berlin, I Love You

Rôle : ?
Statut : Post-Production
Sortie : Printemps 2018
Plusieurs histoires d'amour se déroulant à Berlin.
Photos - Trailer - Fiche

Casse-Noisette

Rôle : La Fée Dragée
Statut : Post-Production
Sortie : 31 Octobre 2018 (FR), 02 Novembre 2018 (USA)
Une petite fille reçoit un casse-noisette le soir de Noël. Pendant la nuit, ses poupées s'animent pour l'entraîner dans un monde merveilleux et féérique, dans le pays de la Fée Dragée.
Photos - Trailer - Fiche

Official Secrets

Rôle : Katharine Gun
Statut : Pré-Production
Sortie : 2018
Katharine Gun est une lanceuse d’alerte des services secrets britanniques qui, juste après l’invasion iraquienne en 2003, a fait fuiter une note secrète de la NSA révélant une opération d’espionnage illégale de la part des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne envers les membres du conseil de sécurité de l’ONU.
Photos - Trailer - Fiche

FAMILY SITES

ELITE AFFILIATES

DISCLAIMER
Ce site n'est pas un site officiel. Je n'ai aucun contact avec Keira ou sa famille. Le plagiat est interdit. Toute reproduction partielle ou totale sera passible de poursuites judiciaires. Ce site est sous Copyright.

   
Marine
 
février 17,2018
 

Bonjour à tous,

Le producteur de Colette, Gary Michael Walters, l’a annoncé lui-même : Colette sortira sur grand écran le 21 septembre prochain. Cette sortie sera d’abord faite sur quelques écrans américains avant de s’étendre plus largement sur le territoire. Aucune date française n’est annoncée.
Même si l’attente est longue, cette date est logique étant donné que le film va faire la course aux récompenses qui se dérouleront cet automne. Sachant que Casse-Noisette sortira dans le même temps, nous allons avoir une belle promotion de la part de Keira pour l’automne prochain !

A très bientôt 🙂





   
Marine
 
février 16,2018
 

Bonjour à tous,

• Plusieurs nouveautés au programme. Tout d’abord, un nouveau cliché réalisé pour The Wrap lors du Sundance Film Festival est disponible dans la galerie. Keira est toujours aussi belle sur ces clichés !


Photoshoot > Irvin Riviera

• Une première affiche française de Colette a été dévoilée : elle reprend un still déjà connu du film mais elle inclut des passages traduits des reviews du Sundance Film Festival. Ces phrases proviennent des articles que je vous avais traduit mais cela fait toujours plaisir à voir et promet une belle promotion française !


Films > Colette > Affiches

• Selon certaines rumeurs, The Aftermath devrait avoir une date de sortie prévue pour l’automne. Si cela n’a pas été confirmé, cela ne semble pas très surprenant si le film a pour objectif de participer à la saison des récompenses. C’est encore très long à attendre pour nous mais si cela permet au film de concourir, on ne peut que prendre notre mal en patience !

A très bientôt pour voir Keira aux BAFTA Awards 😉





   
Marine
 
février 13,2018
 

Bonjour à tous,

Une excellente nouvelle aujourd’hui : Keira est attachée à un nouveau projet. Dévoilé par The Hollywood Reporter, Official Secrets sera un film d’espionnage inspiré d’une histoire vraie. Le film suivra Katharine Gun (Keira Knightley), une lanceuse d’alerte des services secrets britanniques qui, juste après l’invasion iraquienne en 2003, a fait fuiter une note secrète de la NSA révélant une opération d’espionnage illégale de la part des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne envers les membres du conseil de sécurité de l’ONU.

Gavin Hood (Tsotsi), gagnant d’un Oscar, dirigera le film, dont le tournage est prévu le mois prochain en Angleterre. Sarah et Greg Bernstein ont écrit le scénario qui est basé sur un livre, L’espion qui tenta d’arrêter une guerre, par Marcia et Thomas Mitchell. Le film est déjà assuré d’être distribué partout dans le monde.

Et comme une nouvelle n’arrive jamais seule, sachez que Matt Smith (Doctor Who, The Crown) sera le partenaire de Keira à l’écran !

Je suis très heureuse de cette nouvelle ! Le film a l’air intriguant, plein de suspens et Matt Smith est un très bon acteur. Etant donné que le tournage commence le mois prochain, nous aurons surement très vite des nouvelles !





   
Marine
 
janvier 29,2018
 

Bonjour à tous,

Voici quelques nouveaux articles parus sur Colette ces derniers jours. Pour commencer, je vous ai traduis les propos du réalisateur Wash Westmoreland à propos de Keira, et l’on peut dire que ce sont des paroles élogieuses.

Vous avez pris Keira Knightley, qui est très chic et britannique, pour interpréter Colette, très française. Qu’est-ce qu’elle a apporté à Colette qui vous ont fait sentir qu’elle était la bonne actrice ?
Wash Westmoreland : Colette avait de nombreuses qualités qui étaient exceptionnelles. Elle était très présente physiquement. Elle était intellectuelle et une auteure brillante. Elle était sensuelle et très impliquée dans le plaisir physique. Donc il fallait une actrice très complexe pour tout interpréter. Depuis le début, je pensais absolument que Keira pourrait apporter tout ça. Elle a également apporté d’autres choses dans sa performance que nous n’avions pas vu avant, donc c’était très excitant. Colette est passée de 19 ans à 34 ans donc nous avions besoin de quelqu’un qui pouvait montrer cette transition.

J’ai trouvé cette transition très crédible.
Keira et moi avons regardé Sissy Spacek dans Coal Miner’s Daughter et c’était incroyable de voir comment son langage corporel et sa projection énergique changeaient à chaque étape de la vie du personnage. On a tenté d’apporter ça à Colette. Aussi, Keira est aimée en France. Elle a un grand groupe de fan là-bas. J’ai senti qu’à travers la tache sacrilège, qui était d’amener une des plus grandes icônes françaises en anglais, que Keira était quelqu’un qui pouvait faire cette transition. C’était terrifiant de travailler avec elle. On a eu une grande entente sur le tournage. Elle est si professionnelle et est venue totalement préparée, et elle a eu tant de compréhension de son personnage. C’était un plaisir de la filmer à travers toutes ces différentes phases, depuis une adolescente au début de l’histoire et vous voyez une transition en elle tandis qu’elle repousse les barrières autour d’elle pour proclamer sa victoire.

Colette fait d’ailleurs partie des 10 meilleurs films présentés au Sundance Film Festival. Le site de Variety signale d’ailleurs que ce film pourrait donner l’occasion à Keira d’avoir une nouvelle nomination aux Oscars.

Le site Elle a également publié une critique du film et ne tarit pas d’éloges sur Keira également. Voici le passage sur sa performance que je viens de vous traduire :

Ce n’est pas une surprise que Colette a été acquis immédiatement après sa première projection à Sundance : il y aura une date de sortie plus tard cette année. Le public pourra voir Knightley dans son rôle le plus mémorable depuis Atonement, mais c’était aussi une histoire sur l’excellence féminine régnant sur la médiocrité masculine : juste ce dont nous avons besoin en ce moment.

A très bientôt !





   
Marine
 
janvier 23,2018
 

Bonjour à tous,

The Hollywood Reporter a pris un très beau portrait de l’actrice, qui se trouve désormais dans la galerie.

EDIT : Une nouvelle photo a été rajoutée dans la galerie.


Photoshoot > Austin Hargrave

Sachez également que Keira a fait la couverture du Times dans l’édition d’hier ! Belle promotion pour le film.


Couvertures de Magazines

Keira s’est envolée pour l’Angleterre et a donc quitté le festival. Il faut dire que nous avons été gâté pendant deux jours, le plein de promotion a été fait et les objectifs atteints : le film a été vendu à trois distributeurs différents, assurant la projection du film au cinéma. D’autres images de photoshoot apparaitront sûrement dans les prochains jours. Colette a eu de très bonnes critiques, ce qui est de bonne augure. Maintenant nous n’avons plus qu’à croiser les doigts pour avoir bientôt le trailer du film !





   
Marine
 
janvier 21,2018
 

Bonjour à tous,

Hier soi (ou dans la nuit pour nous) avait lieu la première de Colette. Keira était présente avec le casting. Je peux vous dire que la tenue de Keira (un smoking masculin signé Chanel) est plein de panache et correspond à son personnage !

EDIT : 28 images ont été rajoutées à la galerie.


Photoshoot > Variety


Dans cette vidéo, Keira révèle qu’elle a lu une biographie sur Colette ainsi que la série des Claudine et son livre le Vagabond. Elle aurait aimé tout lire mais n’en a pas eu le temps. Cependant, c’est un femme qu’elle a comprise tout de suite.

Par ailleurs les premières revues sont apparues et sont dithyrambiques sur la performance de Keira. Voici les traductions, réalisées par mes soins. Attention, j’ai seulement traduit quelques passages car certaines reviews contenaient des spoliers sur le film.

The Wrap : Keira Knightley, dans le rôle de « Colette », ramène à la vie l’écrivain du début du XXe siècle avec une grande émotion, avec une forte performance de Dominic West qui joue un mari dominant, Willy, et pourtant non détestable.
Dans son rôle, Knightley incarne à la fois les insécurités et l’assurance de Colette. West créé Willy comme un monstre mais parvient quand même nous faire rire lorsqu’il danse sauvagement sur les tables du Moulin Rouge.
« Elle a pris du sens pour moi très vite, a expliqué Knightley à la première au Eccles samedi soir. Leur relation était si claire, je l’ai comprise et elle aussi. » Westmoreland a dédié le film à son compagnon, Glatzer, qui est mort avant que le film ne soit terminé.

The Hollywood Reporter : « Colette » de Wash Westmoreland est incarnée par Keira Knightley en tant que jeune fille de province aux talents littéraires (aidée par des histoires salaces) qui surpasse tous les écrivains mâles autour d’elle, même son mari célèbre.

ShowbuzzDaily : Colette (jouée par Keira Knightley avec du cran et de la profondeur) est une jeune fille de province qui se marrie à un auteur plus vieux, Willy (un superbe Dominic West), un homme à femmes et un fraudeur littéraire qui a la plupart du temps piqué les écrits des autres.
Certains pourraient reprocher le manque de contexte – la vie de Colette s’est déroulée en même temps que la révolution du monde de l’art par les impressionnistes et le début des tensions de la Première Guerre mondiale – mais le film de Westmoreland est satisfaisant et la plupart ont vu le film sans lui faire de reproches. La cinématographie, la production et les costumes sont aussi admirables pour un film avec un budget limité. Colette recherche un distributeur et avec leçon soutien, il pourrait être un prétendant aux récompenses la saison prochaine.

Variety : « Colette », qui donne enfin à Keira Knightley le rôle pour lequel on se souviendra d’elle, n’est pas le premier film anglophone à voir qui se cache derrière l’écrivain française (Danny Huston a dirigé un « Becoming Colette » plutôt loufoque un quart de siècle plus tôt) mais il parvient à raccrocher son histoire à l’air du temps tout en se plongeant dans les histoires d’amour qu’elle a avec des femmes. En dépit du fait qu’elle soit souvent dans des films d’époques, Knightley possède une qualité moderne séduisante dans l’indépendance d’esprit à la fois effrontée et décidée qu’elle engage avec ses partenaires à l’écran – surtout avec son mari (joué par Dominic West au charme grandiloquent, à chaque fois l’égal de Knightley même si son personnage est bien en dessous d’elle). Là où les femmes pourraient baisser les yeux, Knightley rencontre le regard de la caméra de front. Elle semble ne pas avoir peur de défier le status quo, qui bien sur, était la qualité qui a fait de l’histoire de Colette si séduisante au fil des années. Ici, c’était une outsider de la société polie parisienne (élevée à Saint-Sauveur, la ville provinciale où le film débute) qui n’a jamais accepté l’étiquette des salons, choisissant à la place de rechercher sa propre compagnie, bien que cela semble scandaleux – mais cela ne semble déranger ni Colette ni son mari.

Screendaily : Keira Knightley interprète Colette avec son esprit et son corps, donnant un ton amusant sans être jamais être écoeurant. Dans sa carrière, Knightley a parfois paru distante ou fragile à l’écran et un peu de cette réserve est toujours visible dans Colette. Sa performance ne pourrait pas être décrite comme débridée mais elle joue l’auteure en tant que femme apprenant à se dresser pour elle-même créativement et à être à l’aise avec ses désirs sexuels. L’actrice a un rapport acerbe avec West, dont le Willy n’est pas un personnage de dessin animé mais qui essaie vraiment de la rabaisser, insistant pour que les livres soient publiés sous son nom puisque les lecteurs n’achèteront rien d’une auteure. West a fait un bon travail montrant comment cet homme a pu sincèrement aimer Colette et a pu la réprimer, révélant des nuances dans la dureté du personnage.

The Guardian : On ne manque pas de drame domestique (et Knightley et West font un très bon travail avec le scénario pointu de Westmoreland, co-écrit avec Richard Glatzer et Rebecca Lenkiewicz) mais le combat final un peu tardif est une révélation. On regarde si souvent les vies des artistes pour en trouver le sens mais quand elles sont dramatisées, elles finissent généralement comme un feuilleton quelconque. La vie de Colette est fait avec nuance et soin, et c’est ainsi qu’est fait le film. Keira Knightley est au top de sa forme : lumineuse, intelligente, sexy et sympathique. Les scènes d’intimité physique sont de bon goût et certaines ont vraiment un impact. Ce qui guide souvent Colette était le besoin de reconnaissance. Knightley ne souffrira pas du même destin quand le film sera vu par de larges audiences.

Je vous ajoute également quelques avis de spectateurs présents dans la salle.

N’hésitez pas à actualiser l’article, il sera régulièrement mis à jour au fil de l’ajout des images !





Page 1 sur 151234510Dernière page »